Grossesse

Peut-on manger du boudin noir pendant la grossesse ?

Par Fanny , le 9 février 2021 , mis à jour le 4 janvier 2021 — 2 minutes de lecture
Boudin noir et grossesse : Peut-on en manger quand on est enceinte ?

Pendant la grossesse, les interdits alimentaires fusent de partout. Saucissons, crustacés et fromages n’échappent pas à la liste des aliments interdits à tort ou à raison. Qu’en est-il du boudin noir ? Êtes-vous autorisée à en manger si vous êtes enceinte ?

Le boudin noir, une source considérable de protéine pendant la grossesse

Pour demeurer en bonne santé, votre bébé et vous avez besoin de nutriments tels que les protéines, le fer, l’iode, les vitamines, le calcium… En ce qui concerne les protéines, elles doivent être apportées à hauteur de 70 g par jour. Vous devez donc avoir une alimentation saine, équilibrée et diversifiée.

Le boudin noir, parfaitement cuit, est une excellente source de protéines. Cette charcuterie fabriquée à partir de viande, de graisse et de sang de porc est riche en protéines et en fer. À cette richesse s’ajoute sa faible teneur en sel qui en fait une charcuterie particulièrement conseillée à la femme enceinte.

Boudin noir lorsqu’on est enceinte : oui, mais avec modération

Lorsque vous attendez un bébé, vous pouvez manger du boudin noir cuit à point sans en abuser. Il contient de la vitamine A, qui en quantité élevée dans votre organisme peut s’avérer très toxique pour votre bébé. Dans ce cas, le fœtus court le risque d’avoir des malformations congénitales au niveau du visage et du crâne. Il peut être atteint d’une cécité, d’une atrophie des os du visage ou d’une malformation des oreilles. D’autres conséquences plus graves sont l’apparition de lésions cardiaques, une atteinte du système nerveux et des déficiences immunitaires.

On retient donc que le boudin noir bien cuit est une source de protéines et de fer recommandée à la femme enceinte. Toutefois, il est à consommer avec modération.