Grossesse

Définition de la semaine d’aménorrhée

Par Fanny, le 9 juin 2021, mis à jour le 4 juin 2021 — 2 minutes de lecture
semaine d'aménorrhée

La semaine d’aménorrhée est un mot souvent utilisé par les professionnels de la santé pour parler de l’évolution d’une grossesse. Mais son principe n’est pas toujours facile à comprendre pour les futurs parents. Nous vous expliquons ce que signifie cette expression.

Qu’est-ce que la semaine d’aménorrhée ?

Le terme aménorrhée est utilisé pour désigner l’absence des règles, que ce soit pour le manque d’apparition des premières menstruations ou pour des causes de grossesse (aménorrhée gravidique). La semaine d’aménorrhée (SA) concerne ce dernier cas. En effet, cette expression est le plus souvent employée en obstétrique. Il s’agit en réalité d’une unité de mesure du temps qui permet de calculer la durée d’une grossesse.

Il est important de signaler que la semaine de grossesse diffère de la semaine d’aménorrhée. Alors que le calcul de la première se base sur des moyennes, celui de la deuxième se fait en s’appuyant sur une date. Ainsi, la SA prend pour point de départ le premier jour des dernières règles. Pour effectuer le calcul, 2 semaines sont donc ajoutées à l’estimation qui est faite par la semaine de grossesse. Ce qui signifie concrètement que 39 semaines de grossesse (9 mois de gestation) correspondent à 41 semaines d’aménorrhée.

Les praticiens considèrent que la semaine d’aménorrhée est beaucoup plus précise que la semaine de grossesse. Parce que la date des dernières règles est plus facile à déterminer que celle de la fécondation. En plus, la durée de la grossesse estimée par la SA est la même que celle d’une échographie. Ce qui confirme que cette méthode est la mieux indiquée pour connaître l’avancée d’une grossesse.

La semaine d’aménorrhée permet de connaître avec précision la durée d’une grossesse. C’est cette méthode qui est d’ailleurs utilisée par les professionnels de la santé.