Lifestyle

Comment apprendre à relativiser avec la presse féminine ?

Par Julie , le 23 juin 2021 — 7 minutes de lecture

Avec les nouvelles technologies et la mondialisation, le rôle de la presse n’a jamais été aussi important. Elle relaie aujourd’hui des informations venant de l’autre bout du monde quasiment en temps réel. Malheureusement, la plupart des nouvelles sont dramatiques ou inquiétantes, ce qui n’est pas de nature à améliorer notre moral. Pourtant, la presse peut aussi vous aider à vous détendre et à voir le monde sous un filtre plus léger et plus gai. La presse féminine notamment est la presse qu’il vous faut si vous voulez mieux apprendre à relativiser. Mais comment la presse féminine peut aider à prendre du recul et à voir le monde sous un meilleur jour ? Explications.

Pourquoi la presse féminine est-elle parfaite pour vous apprendre à relativiser ?

La presse féminine est une presse particulière à bien des égards. Du fait de ses sujets de prédilection, elle adopte nécessairement un ton beaucoup plus léger que les autres types de presses spécialisées.

Il est bien difficile de parler de mode, de célébrités, de glamour, de divertissements, de santé, de cosmétiques ou encore d’astrologie sur une note grave ! C’est une des raisons pour lesquelles les magazines féminins sont des alliés précieux pour apprendre à modérer vos réactions et émotions : par exemple, en lisant le magazine Elle, vous avez moins de chances de tomber sur une information qui vous perturbe et gâche votre journée. S’abonner à un tel magazine serait donc un moyen parfait d’apprendre à relativiser et à bien démarrer vos journées.

femme avec magazine

Cependant, même dans les pages de ces magazines apparemment inoffensifs, des pièges vous guettent, je ne vous le cache pas. Ces pages contiennent en effet parfois certains éléments susceptibles de vous faire douter de vous-même et de vous miner le moral. Il vous faudra donc faire attention de ne pas tomber dans ce piège pour rester dans votre “positive attitude”.

La presse féminine : se rendre compte que personne n’est parfait

Je vous le disais tout à l’heure, même dans les pages des magazines féminins, il y a des éléments qui peuvent diminuer l’estime que vous avez de vous-même. Dans ces magazines, vous pouvez en effet voir sur des pages entières (voire des doubles pages) les corps magnifiques de mannequins professionnels ou la vie de rêve des stars hollywoodiennes. Cependant, la réalité est souvent tout autre !

La plastique parfaite des stars, un mythe de moins en moins crédible

Ces corps parfaits, sculpturaux, sans aucune imperfection ou le moindre kilogramme en trop, ont amoché l’estime personnelle de nombreuses femmes. Seulement, et là se trouve l’astuce, autant de “perfection” n’est pas possible ! Il est aujourd’hui bien connu que la plupart de ces photos sont retouchées à l’aide de logiciels professionnels très puissants comme Photoshop.

Des mannequins internationaux, reconnus et payés pour leur beauté, doivent quand même avoir recours à des retouches photographiques pour atteindre ce résultat. Leur apparence doit être artificiellement modifiée pour vous donner l’impression d’une perfection qui n’existe que dans ces pages. Alors, si même les mannequins ne sont pas parfaits, vous n’avez tout simplement pas à l’être.

Les mannequins internationaux et les célébrités ont comme vous des défauts physiques à cacher. Certaines ont de la cellulite, des vergetures, un surpoids et d’autres imperfections exactement comme celles que vous avez potentiellement. Malgré leur beauté, leur richesse et leur célébrité, les stars, quel que soit leur domaine, n’échappent pas à ces problèmes auxquels tout le monde est confronté.

Alors, voir leurs photos retouchées en feuilletant vos magazines devrait vous aider à comprendre que vos petites imperfections ne sont vraiment pas graves. Ainsi, la presse féminine vous aura appris à relativiser vos défauts physiques et à vous accepter telle que vous êtes.

Presse people : l’envers du décor de la vie de rêve des célébrités

La presse féminine raffole des célébrités. À chaque numéro, vous retrouverez des articles qui racontent leurs succès, leurs excès, leurs réussites, en bref la vie de stars qu’ils mènent. Il ne s’agit toutefois pas du seul type d’informations sur la vie des personnalités que vous pourrez retrouver dans ce type de presse.

La presse féminine, surtout les tabloïds, rapporte également les déboires que rencontrent les personnalités publiques. Il s’agit par exemple de l’infidélité de Jay-Z, de l’adolescence compliquée de Justin Bieber, ou encore des problèmes de drogue et de dépression que de nombreuses célébrités rencontrent.

Vous y découvrirez que même des personnes qui semblent tout avoir, à qui la vie parait avoir tout donné, ont des problèmes. Vous comprendrez que, comme vous, ils souffrent et rencontrent parfois aussi des difficultés. Les malheurs de nombreux anciens footballeurs par exemple nous montrent que même les stars ne sont pas définitivement à l’abri de problèmes financiers.

presse féminine

Vous pourrez aussi lire des articles sur les procédures de divorce difficiles, les séparations, la dépression, auxquelles font face de nombreuses célébrités. Ainsi, comme pour le physique, vous pourrez réaliser que même des gens riches et célèbres font face aux mêmes problèmes que vous, voire pire ! Eux aussi connaissent la souffrance, la tristesse, la douleur que l’on peut ressentir quand on a été trahi.

Grâce à cette thérapie peu orthodoxe, vous devriez ainsi pouvoir relativiser vos problèmes plus facilement et aller de l’avant. La presse féminine vous permet d’apprendre à mieux relativiser la gravité de vos soucis, et à leur faire face plus efficacement.

Les astuces santé de la presse féminine, des trésors insoupçonnés

Parmi toutes les thématiques dont traite un bon magazine de presse féminine qui se respecte, je trouve que la rubrique santé est l’une des plus importantes. Il s’agit en effet de l’une des rubriques phares de ce type de presse, et elle est juste indispensable dans chaque numéro !

La bonne nouvelle ici est que la santé mentale figure parmi les aspects de la santé les plus souvent abordés. Vous pourrez donc retrouver dans ces magazines une multitude de conseils qui peuvent vous apprendre comment relativiser vos soucis et vos problèmes assez facilement.

Par exemple, dans la rubrique santé de votre presse féminine, vous pourrez retrouver des articles sur l’importance de la pensée positive et le pouvoir de se concentrer sur l’instant présent. Ils vous démontreront avec pertinence que se focaliser sur le côté positif des choses aide à voir des solutions, et non des problèmes. Ainsi, vos soucis perdront en importance à vos yeux et vous les gèrerez plus aisément.

De même, se concentrer sur l’instant présent vous permet d’affronter vos difficultés les unes après les autres. Vous pouvez ainsi axer votre énergie uniquement sur le problème le plus urgent et le résoudre plus facilement. En procédant de cette façon, les difficultés apparaissent moins insurmontables et sont donc beaucoup plus faciles à relativiser. C’est ce que l’on appelle la priorisation.

Enfin, outre ces thèmes récurrents, toujours salvateurs, vous pouvez également retrouver des articles plus explicites. Certains peuvent vous donner des astuces concrètes pour pouvoir relativiser plus facilement, car prendre les choses à cœur est un facteur anxiogène et générateur de stress. Il est donc nécessaire de savoir prendre du recul et minimiser ses propres soucis.

En résumé, la presse, et plus particulièrement la presse féminine, est une aide précieuse pour toute personne qui souhaite apprendre à relativiser. Grâce à ses caractéristiques bien particulières, à sa tonalité et à certaines rubriques emblématiques, la presse féminine constitue un terrain d’entrainement idéal pour cet apprentissage.

Vous pourrez ainsi apprendre à relativiser vos problèmes d’ordre physique, social, financier, et même psychologique grâce aux magazines de la presse féminine. Comme quoi, avec son style léger et son ton badin, la presse féminine recèle de pouvoirs insoupçonnés ! Ne vous privez donc pas de cette opportunité.